MOUVEMENTS RECTILIGNES – Vitesse instantanée (2)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   –   9   –   10   –   11   –   12     

Dans le schéma précédent, la vitesse à la seconde 4 serait donc la vitesse moyenne entre les secondes 1 et 7. Vu les variations de la courbe, l’intervalle considéré est trop large pour un résultat acceptable. Pour une approximation correcte, il faut rapprocher les points encadrants.

Plus l’écart se ressert, plus le résultat est convenable.

Il devient parfait quand la droite devient tangente à la courbe, en un point dont on peut dire qu’il représente un écart de temps infinitésimal.

Cette tangente donne une pente qui exprime une vitesse. Le point étudié ne donne pas de mesure en soit, mais n’importe quel intervalle sur la pente convient pour obtenir sa vitesse.

 

© Christophe Clamaron 2020

error: Contenu protégé.