LE BASSIN – Préambule (2)

      0   –   1   –   2   –   3   –   4     

Énergie cinétique

Dire que la phase de passage est en équilibre, c’est dire que le centre de gravité est à l’aplomb du pied en appui. Quand c’est le cas,  n’importe qui peut prendre cette pose et la tenir sans bouger.

En observant une marche phase par phase, on constate que certaines ne sont pas en équilibre. Pour celles qui succèdent à la phase de passage, on s’attend à ce que le pied levé prenne appui au sol quelques phases plus loin pour rattraper le déséquilibre. Mais comment expliquer le déséquilibre de celles qui la précèdent? Le marcheur va-t-il basculer en arrière?

Quand l’appui arrière fait défaut, le bassin maintient sa trajectoire grâce à son énergie cinétique. Pour en avoir, il suffit d’avoir une vitesse suffisante. On peut la calculer,…

…ou se montrer intuitif.

Retenons

Ce n’est pas parce qu’une phase semble en déséquilibre arrière qu’il y aura chute en arrière. Si la vitesse du bassin est suffisante (s’il a suffisamment d’élan), il maintiendra sa trajectoire.

error: Contenu protégé.