TRAJECTOIRES – Le ballant du bras (3)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8     

Trajectoire d’extrémité d’un bras ondulant

INVERSER LES DEUX et mettre A et B

Un système formé de segments articulés dessine, dans un mouvement ondulant, des trajectoires en 8 (A).  Si on contraint ponctuellement une articulation au cours de l’oscillation, on empêche la symétrie du mouvement (B). C’est ce qui se passe quand le coude empêche la pliure arrière du bras. Une des boucles du 8 devient, ou tend à devenir une pointe (sans mouvement particulier des épaules).

Observons le développé de ces trajectoires.

Deux boucles symétriques dans un cycle sur place changent de rapport quand on les développe. Celle arrière prend de l’ampleur, tandis que celle avant se contracte.

Avec un blocage du coude, on observe une inversion dans la trajectoire. Sur place, la boucle arrière est réduite à une pointe. En développant la trajectoire, c’est la boucle avant qui forme une pointe.

error: Contenu protégé.