SUITES SUR PENTES – Le 0 sur pente (6)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –  5   –   6   –   7   –  8   –   9   –   10   –   11   –   12     

Quand on lâche simplement une balle d’une hauteur, sa vitesse initiale est nulle. C’est l’origine d’une accélération verticale, le 0 vertical.

La projection perpendiculaire à la pente du 0 vertical d’un simple lâcher indique le 0 sur pente. Si une balle posée sur ce 0 sur pente entame sa descente au moment où une autre entame une chute depuis le 0 vertical, les deux se rencontreront au sol de façon synchrone.

Un rebond vertical sur une pente peut-être considéré comme une parabole fermée, c’est à dire dont la base vaut 0. On peut donc dire que la perpendiculaire au 0 sur pente est tangente à la parabole.

error: Contenu protégé.