L’ART DU REBOND – Notions préliminaires (1)

           0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8            

La méthode traditionnelle de subdivision des distances par moitiés, suffisante dans bien des cas en animation, ne convient pas pour animer des mouvements répondant aux lois physiques.

Pour animer une succession de rebonds, il faut en plus définir des hauteurs, des durées et des amplitudes dégressives. On peut le faire au jugé, mais la connaissance de la cinématique permet d’obtenir des résultats plus efficaces qu’une multitude d’essais.

error: Contenu protégé.