PERSONNE N’EST PARFAIT – Ce qu’on en a dit (7)

Le film vaut bien davantage déjà par sa réalisation au cordeau, la facilité avec laquelle Clamaron donne vie à ses personnages, avec certainement autant de matière que Lasseter à ses débuts. A une époque où justement, l’animation est scuisée par la fantasy, la japanime ou la hard-science cybercrade, il nous souffle une fraicheur, mais aussi une ironie tranchante, qui sont devenues denrées en voie de disparition.
La progression subtile vers l’horreur du serial cleaner-killer est savoureuse.
Chapeau, j’espère qu’on le reverra.

Réponse à Dumbledore de DVD toile par Sacha Martin

error: Contenu protégé.