MARCHE HUMAINE – Poses principales (4-3)

        0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   –   9   –   10        

Petite halte: le mouvement général de ces deux marches est identique. A bien y regarder, la première semble avoir un pas plus léger. C’est dû au retard au décollage du pied dans la phase basse de la seconde marche.

On jouera sur cet effet en fonction de la vitesse de marche. Le pied au sol doit normalement y rester tant que le centre d’inertie du personnage n’est pas à l’aplomb du pied avant, tant que le « transfert de poids » n’est pas assuré. Cependant, au plus on marche vite, au plus le corps acquiert d’énergie cinétique. Emporté dans son élan, il avancera même en perdant trop vite son appui arrière. Quand on regarde une chronophotographie de marche, il n’est pas rare de voir  quelques phases en déséquilibre arrière.

Le « centre d’inertie » est aussi appelé « centre de masse« . Le personnage marchant forcément sur un corps qui l’attire (la planète), le centre de masse peut aussi s’appeler « centre de gravité« .

error: Contenu protégé.