L’ONDE RUDIMENTAIRE – Les quatre effets visuels (5)

     0  –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6     

On peut obtenir ces quatre effets en animation sans toucher, ni à la vitesse de propagation, ni à la longueur d’onde. Il lui suffit de jouer sur la cadence d’animation.

En propageant l’onde à gauche, on avance à droite

à 24 p/s… 

…à 12 p/s…

… à 8 p/s…

… à 6 p/s…

… à 4 p/s…

… et à 3 p/s.

A 2 p/s, l’onde ne sait plus à quel sens se vouer.

A 1 p/s, elle se fige.

Et l’effet de recul ? On inverse l’ordre des phases.

Évidemment, réduire ainsi la cadence d’animation nuit à la continuité visuelle. On peut y remédier en faisant défiler ces schémas à 24 p/s, mais on augmente alors la vitesse de propagation.

Cette ondulation boucle son cycle en, successivement, 1, 2, 3, 4, 6, 8, 12 et 24 images, puis inversement. Autrement dit, étant donnée une cadence de projection de 24 i/s, elle ondule à 24, 12, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 hz/s, puis inversement.

error: Contenu protégé.