L’ONDE LIBRE – Le principe de Preston (2)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6     

Dans le modèle de Preston, les extrémités de l’oscillation, peu amorties, s’étalent sur les cotés au point d’inverser les courbes de l’enveloppe. Contrairement à celle de l’onde sinusoidale, l’enveloppe de l’onde de Preston ne se refermera pas au bout d’une longueur d’onde.

Pour cette raison, ses phases ne se superposent pas.

Son motif est donc animé.

error: Contenu protégé.