L’ONDE LIBRE – Inflexions (3)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4     

En pratique

Pour respecter le principe de Preston entre chaque intervalle, on numérote d’abord les clefs en fonction du nombre d’intermédiaires souhaité. Dans l’exemple suivant, on veut en insérer 4. Les clefs 1 et 2 seront donc, au final, les phases 1 et 6.


On repère ensuite l’inflexion de la phase finale, puis on trace la tangente et la trajectoire d’inflexion. Si on applique le principe de Preston, les deux se frôlent en général.

On gradue ensuite la première clef avant son intersection avec la seconde, puis la seconde après l’intersection.

 

Le point d’inflexion de la clef finale correspond à la dernière graduation.

On trace la trajectoire d’extrémité que l’on gradue également, puis on trace les phases en reliant logiquement les graduations.

error: Contenu protégé.