LES PIEDS – Généralités (5)

←      0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   –   9   –   10   –   11   –   12     

Orientation du pied

De prime abord, ces deux marches peuvent sembler identiques. Avec un peu d’attention, on constate que les pieds n’ont pas la même orientation. Si on ne le distingue pas tout de suite, c’est que les deux mouvements ont la même silhouette. Pour faire d’un pied tourné à droite un pied tourné à gauche, on s’est contenté de modifier quelques traits à l’intérieur d’une même silhouette.

Schéma animé avec crayon

L’œil lit d’abord la silhouette d’un mouvement. Avec une vue de strict profil, il perçoit l’orientation d’un pied sans forcément noter à quelle jambe il appartient, d’autant moins que, si la section des membres est trop fine, il peine à distinguer ce qui est devant de ce qui est derrière. Il peut croire à une marche en canard (pieds qui pointent vers l’extérieur) alors qu’elle est en chasse neige (pieds qui pointent en dedans). Une marche en perspective,…

Anim profil avec perspective

… ou simplement de face, …

Refaire ces marches sans toucher aux jambes

…rend cette orientation plus lisible, car elle modifie cette fois la silhouette.


Conséquence sur la jambe

Comme toute Le pied n’a qu’un degré d’articulation (axe Z), qui lui permet d’assurer sa fonction de propulsion et d’amortisseur. La cheville lui offre un peu de souplesse pour pivoter en Y, mais dans une faible mesure. Pour obliquer nettement, il doit entraîner la jambe entière, ce qui a pour effet de caractériser fortement la marche.

error: Contenu protégé.