LE BASSIN – Va-et-vient en basculant de haut en bas (2)

      0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   ()     

L’hypothèse de périodes égales

Ces deux oscillations ont la même période, c’est à dire que leur cycle est de même durée. Par ailleurs, elles sont synchrones, c’est à dire qu’elles bouclent en même temps leur mouvement.

Ce rapport de 1 pour 1 n’est pas celui que l’on observe dans une marche symétrique. Dans ce cas, alors que l’oscillation de déplacement du bassin dure un pas, soit 1/2 cycle, celle de rotation dure deux pas, soit un cycle complet. Autrement dit, le rapport entre oscillation de déplacement et de rotation est de 2 pour 1.

Oublions cela un instant pour observer quelques combinaisons possibles entre oscillations de rapport 1 pour 1.

Nous n’analyserons pas ici chaque résultat, qui dépend autant du type de mouvements combinés que de leur amplitude. Remarquons seulement que les figures obtenues sont simples (lignes, ellipses, cercles), que les deux têtes de fémur ont leur trajectoire propre, et que deux combinaisons différentes peuvent produire des trajectoires identiques.

Elles peuvent correspondre aux mouvements du bassin. Simplement, elles ne permettent pas d’obtenir des marches symétriques.

Les marches non symétriques feront l’objet d’un autre chapitre.

error: Contenu protégé.