LE BASSIN – Va-et-vient en basculant de haut en bas (13)

      ()   8   –   9   –   10   –   11   –   12   –   13   –   14   ()     

Trajectoires développées

Dans « Les bascules du bassin », nous avons pu observer un décalage d’un pas entre les trajectoires développées des deux têtes de fémur, effet de l’oscillation en rotation du bassin. En l’ajoutant à une oscillation de déplacement, les trajectoires se brisent et ne semblent plus présenter le même décalage de 1 (un) pas. En tout cas, pas toujours. On peut l’observer sur les marches ci-dessus, qui présentent diverses combinaisons entre oscillations de déplacement et de rotation rectilignes. Le décalage entre les  deux trajectoires, aux formes très différentes, semble variable.

Nous chercherons à comprendre le principe de leur formation. Observons d’abord des exemples.

Les marches suivantes sont des variantes de la première du lot précédent. Le bassin combine une oscillation de déplacement verticale (pilon) et une oscillation de rotation horizontale (lacet). D’une marche à l’autre, le lacet est déphasé de 1/4 de cycle.

Le décalage entre trajectoires semble faible, quel que soit le déphasage. Ne nous y trompons pas: aucune de ces marches ne présentent les mêmes trajectoires.

error: Contenu protégé.