LE BASSIN – Va-et-vient en basculant de haut en bas (10)

      ()   8   –   9   –   10   –   11   –   12   –   13   –   14   ()     

L’observation des précédents cas permet de comprendre la formation des doubles boucles à flexion ou à inflexion. Les premières se forment quand les oscillations de déplacement du bassin sont circulaires, les secondes, quand elles sont rectilignes. Autrement dit, en combinant deux oscillations dont l’une dure deux fois l’autre, on obtient une trajectoire

  • à inflexions si l’oscillation deux fois plus courte est rectiligne,
  • à simples flexions si l’oscillation deux fois plus courte est circulaire,

et ceci, quel que soit le comportement de l’oscillation la plus longue.

Vérifions la règle. Voici toutes les figures combinant trajectoires linéaires ou circulaires synchrones.

La grille suivante montre l’évolution des trajectoires selon le déphasage.

Déphaser une oscillation ou l’autre donne les mêmes trajectoires, pas forcément la même marche.

error: Contenu protégé.