L’ART DE LA MARCHE – Trajectoires d’enjambées (8)

      0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   ()   

Les quatre marches de base…

En affinant le jeu des rotations, leurs amortis et le retard des unes sur les autres, on assouplit la marche, on la type différemment. Par ailleurs, selon que l’on accentue plus ou moins l’amorti, les extrêmes de hauteur du bassin se synchroniseront plus ou moins avec les phases principales du cycle, celles de passage et de contact.

… puis les autres.

Ces marches, déjà présentées dans de précédents chapitres,…

…proposent toutes leur propre trajectoire d’enjambée.

Dans chacune, on reconnait un des trois modèles de base.

error: Contenu protégé.