L’ART DE LA MARCHE – Trajectoires d’enjambées (1)

      0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   ()   

Formation d’une trajectoire d’enjambée

Les précédents chapitres ont pu montrer certaines animations présentant des trajectoires d’enjambées réduites à des courbes simples, afin de centrer le propos sur des questions de durées. Simples, c’est à dire qu’elles n’ont qu’un point de flexion (A), aucun point d’inflexion (B), et qu’elles sont symétriques (C).

Pour obtenir des courbes simples, les rotations de la cuisse et de la jambe doivent se compenser d’une manière peu spontanée. Quand le mouvement est naturel, la courbe devient sinueuse, c’est à dire qu’elle dessine une suite de courbes et de contres courbes qui se succèdent d’un point d’inflexion à un autre.

error: Contenu protégé.