LES BRAS – Généralités (7)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8     

Rien n’est nécessaire en soit

Le bras n’est pas ce qui détermine a priori une marche. Ils ne font que l’accompagner, de façon plus ou moins disciplinée, rééquilibrant de mille manières une marche déséquilibrée, faisant ce qu’ils veulent du moment que la stabilité de l’ensemble peut se passer de leur concours.

Les exemples de décorrélation entre les pieds et les mains rempliraient des pages. Dans celui ci-dessous, tandis que les pas se font en 2 temps, les mains jonglent en 3.

En s’entraînant un peu, on fait bien mieux.

error: Contenu protégé.