LES BRAS – Généralités (3)

     0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8     

Chevauchement de phases

Pour faciliter l’observation, les animations de ce paragraphe sont symétriques et les segments du bras de taille égale.

Le chevauchement de phases, observable dans la trace du ballant, est l’effet d’un retard (ou d’une avance) d’une articulation sur une autre à une extrémité du ballant, au moment où elles inversent leur rotation.

En soit, un retard ne produit pas un tel chevauchement. Le mouvement suivant en présente un en milieu de  ballant, et toutes les phases sont distinctes les unes des autres. Ou plutôt, s’il y a chevauchement, c’est entre phases aller et phases retour, non entre phases successives. Aux extrémités, où les inversions de rotation sont synchrones, on observe des amortis, non des retards.

Un retard indique qu’une articulation enfant inverse sa rotation après une articulation parent. On peut dire aussi qu’une articulation inverse son déplacement avant d’inverser sa rotation, produisant le recul de l’articulation ou de l’extrémité suivante. Cette opposition de direction, entre deux points du système, produit le chevauchement des phases en un point médian entre celui qui avance et celui qui recule.

error: Contenu protégé.