L’ART DE LA MARCHE – Ajustement d’un cycle en 8 (10)

   0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   –   9   –   10   –   11   –   12  

Décalage des longueurs d’appuis

Rompons l’égalité entre doubles appuis. Chaque pied ayant cette fois sa propre graduation, il faut distinguer les deux. Si on se contente de substituer des doubles appuis aux appuis simples, les pas n’ont plus la même longueur.

Quand on maintient l’égalité entre pas, l’ajout de deux phases en double appui à un seul pas décale les deux longueurs d’appuis de deux positions.

Les longueurs de doubles appuis en vis à vis forment alors, selon leur nombre par pas, un triangle isocèle, un trapèze isocèle, ou un rectangle si la marche est symétrique.

Dans tous les cas, si les pas sont de même longueur, l’enveloppe des appuis forme un parallélogramme, rectangle si la marche est symétrique, quelconque si elle ne l’est pas.

error: Contenu protégé.