ÉCHELLES ET PERSPECTIVES (3)

           0   –   1   –   2   –   3   –   4   –   5   –   6   –   7   –   8   –   9   –   10   –   11           

Une perspective peut rendre compte de rapports précis entre volumes sans rien dire de leurs dimensions réelles. Le dessinateur travaille d’après un premier plan de référence. Si, sur ce plan, son personnage fait 10 cm de haut, il le projette dans la profondeur en s’aidant de fuyantes, des lignes qui convergent vers des points de fuites (Pf).

Pour réduire des distances dans la profondeur, il projette sur ces lignes de fuites des mesures frontales à l’aide de diagonales. Il « triangule ».

Il maintient ainsi, sans calcul, les rapports de hauteur, de largeur et de profondeur, où il veut dans son décor. Toutes les techniques géométriques de mise en volume dérivent de ces deux principes: fuyantes et triangulation.

error: Contenu protégé.