ÉCHELLES ET CONVERSIONS (1)

                    

 

 

La rétine ou le cerveau ne peuvent cependant pas tout. Pour que des images produites isolément rendent compte ensemble d’un mouvement, il faut une cohérence dans la progression des points, des lignes ou des formes. L’imprécision est perceptible à l’écran. La précision a cependant comme limite la cadence de projection, soit 1/24ème de seconde, mais c’est en général suffisant.  Quand on parle d’imprécision, on pense d’abord à la qualité de l’espacement des phases.

 

                    


© Christophe Clamaron 2020

error: Contenu protégé.