DE LA NUMÉROTATION DES PHASES (4)

      0   –   1   –   2   –   3   –   4     

Un problème réglé par l’habitude

Retenons ce principe tout bête: diviser un groupe de phases en 2, c’est distinguer deux groupes de phases. Alors que diviser une durée en 2 c’est obtenir sa moitié, c’est à dire une autre durée.

Pour ceux qui se perdront toujours dans la correspondance images/temps, les logiciels de montage proposent l’option de faire démarrer le compteur à 1 plutôt qu’à 0. En pratique, ça ne règle pas complètement le problème. Aussi s’agit-il, non de le régler, mais  de le signaler, et de ne pas se laisser dérouter si, au fil des chapitres, on passe sans prévenir d’un mode de comptage à un autre.

Dans un autre chapitre, nous parlerons de cette dramatique confusion entre la gauche et la droite que font nombre de personnes n’ayant su les distinguer nettement dès leur plus tendre enfance. Nous leur donnerons des méthodes suffisantes pour ne pas s’en vouloir.

FIN DU CHAPITRE

© Christophe Clamaron 2021

error: Contenu protégé.