C’était Julie la criquette

Julie est morte paisiblement, sur une feuille de salade. Défiant jusqu’au bout la science, elle aura prouvé que le criquet égyptien peut vivre plus d’un an, au moins un et quatre mois. Comme quoi, quand on prend soin des gens, ils vivent longtemps.

C. Clamaron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé.