Étude n° 37 – Parle à ma tête…

A propos de l’homme au long pied découvert lors de la fonte des glaces

« Nous tenons à rappeler qu’il ne s’agit pas d’un homme mais d’un lumbricéros miméticae de la période plasticocène, qui trompe ses prédateurs en les attirant sur son postérieur détachable de forme humanoïde (…) »

Lu dans le numéro de décembre d' »Avenir de la nature« 

Étude n° 34 – L’éloge suspect de la paresse

 » (…) Marcher demande un effort que l’être humain tend à réduire au maximum. Pour porter le pied en avant, il le soulève juste de quoi en décoller la  pointe. Celle-ci frôle de si près le sol que la moindre aspérité présente un risque de catastrophe. (…) « 

Lu dans le dossier « Les pieds« 

Étude n°33 – Les pieds d’une reine

– Berthe aux grands pieds n’avait pas la beauté d’Hélène.

– De quelle Hélène parlez-vous?

– Celle de Troie, capitaine.

– Si Pépin a pris la peine de la déchausser, c’est qu’elle n’était pas vilaine.

– Peut-être. Mais c’était du boulot!

 

error: Contenu protégé.